L’école se compose d’une classe unique. Il n’y a donc pas de rituel de passage, ni de redoublement avant de pouvoir accéder à un niveau supérieur. L’évolution se fait au rythme de chacun.

Nous ne notons pas les performances des enfants.

Afin  de  respecter la coopération, valeur défendue par l’école, de maintenir et de développer  la confiance  en  soi,  nous  privilégions l’auto-évaluation. Ce  système  d’évaluation s’effectue nécessairement en interaction avec les pairs et/ou les adultes. C’est le retour des autres qui permet à l’enfant de se réajuster, de s’améliorer, de prendre conscience de l’état de ses apprentissages.

Néanmoins, l’équipe pédagogique et les enfants ont la possibilité de suivre la progression des acquis et de valider les compétences par le biais de deux outils :

 

« Le carnet de bord »

Chaque enfant a à sa disposition un carnet qui lui permet de noter et de répertorier ce qu’il a effectué  dans  la  journée  et  donc  de  rendre  compte  des  compétences  et  connaissances acquises progressivement. Cet outil permet également de mettre en lumière ses intelligences dominantes, ses forces, ses talents, ses réussites ainsi que les difficultés qu’il peut surmonter et les projets qu’il souhaite mener.

L’équipe pédagogique s’appuie sur ce carnet et effectue un suivi journalier personnalisé avec chaque enfant.

Au-delà  du  suivi  de  la  progression  des  acquis  et  de  la  validation  des  compétences,  cet  outil répond à notre démarche de recherche d’autonomie et permet à chaque enfant d’être acteur en s’auto-évaluant.

 

« L’Atlas »

L’équipe pédagogique construit les ateliers à thème du matin en fonction du socle commun de connaissances,  de compétences  et  de  culture. Pour  ce  faire,  elle s’appuie sur « l’Atlas »,  un ensemble  de  fiches  sur  lesquelles sont répertoriées les compétences  à acquérir  en  fonction des cycles et des domaines du socle commun. Il s’agit d’un outil d’accompagnement pour l’évaluation des acquis.